Jamais deux sans trois, Ironman Mont Tremblant

Dimanche dernier avait lieu le Ironman de Mont-Tremblant, et j’avais décidé d’y retourner pour une troisième fois en quatre ans. Mon amie Francine désirait faire un Ironman pour ses 50 ans et elle m’avait demandé si j’avais le goût de me joindre à elle dans cette aventure. Je ne pouvais quand même pas lui dire non. 😉

C’est alors que le long processus de se préparer pour un tel événement s’est enclenché; la natation à des heures de fou le matin, les spinnings, les courses à pied, et on recommence pendant presque un an pour se préparer et arriver sur la ligne de départ en bonne condition physique et ainsi se rendre jusqu’à la ligne d’arrivée. Dans mon cas, je m’étais fixé des objectifs assez costauds cette année; je voulais battre mon meilleur temps sur la distance Ironman et terminer entre 10h30m et 11hres. Je me devais donc de mettre les bouchées doubles.
Continue reading Jamais deux sans trois, Ironman Mont Tremblant

Demi ironman Boulder

Comme c’est souvent le cas, cette année nous avions décidé de se trouver un demi-Ironman dans un endroit hors du commun afin de pouvoir voyager et visiter un peu tout en profitant de l’occasion pour faire une superbe course. Nous avons donc choisi Boulder au Colorado, c’est un des endroits où il y a le plus de professionnels de triathlon alors on se doutait bien que la place devait être superbe pour pratiquer notre passe-temps favori.

Le demi-Ironman de Boulder a lieu un samedi, ce qui est assez exceptionnel pour un triathlon de la série Ironman. Nous avons décidé de prendre l’avion le mercredi afin de ne pas être trop magané la journée de la course et d’essayer de s’habituer le mieux possible à l’altitude, la ville de Boulder étant située à près de 6000 pieds au-dessus du niveau de la mer.
Continue reading Demi ironman Boulder

Marathon de Boston – 2015

Un gilet jaune et bleu avec une licorne, pour 99% des gens cela ne signifie absolument rien, mais pour les 1% de la population qui ont déjà complété un marathon cela signifie Boston. Le plus vieux marathon, le plus difficile à se qualifier, et en plus il a lieu en avril ce qui signifie que l’on doit s’entrainer toute l’hiver à des températures pas toujours plaisantes!

AI6568_01_laydown

Mais tous les coureurs veulent y aller, au moins une fois dans leur vie. Pour certaine personne c’est pour le rayer de leur « bucket list » pour d’autre c’est pour vivre l’expérience du plus vieux marathon, chaque coureur a ses raisons. Pour moi c’était pour plusieurs raisons, je voulais la courir au moins une fois, je voulais vivre le trip avec mon chum Alex, je voulais faire un autre des marathons majeurs (New-York et Boston de fait, il ne m’en manque que quatre)
J’avais dit avant d’y aller que je ne le referais pas, le training dans les bancs de neige et dans le froid de l’hiver Québécois est loin d’être optimale. Aujourd’hui, je ne suis plus si certain de cette affirmation! Mais cela étant dit, revenons en arrière de quelques jours.
Continue reading Marathon de Boston – 2015

Passionné de triathlon, de course a pied et de vélo